•                                      Lettre à un inconnu

      

    Ce poème est en réponse à un défi que m'a lancé une lectrice, BONJOUR_AUREVOIR, réalisé un sonnet (poème de 14 vers), composé de 2 quatrains et 2 tercets,  tout en alexandrin, en alternant rime masculine et rime féminine. Après 3 semaines, j'ai enfin réussi ! (Enfin c'est ce que je pensais, jusqu'à que Someone me fasse judicieusement remarquer mes erreurs, peut importe ^^, défi échoué.) Enjoy !

     

    "J'aurais aimé oublier ton existence

    Entendre cette douleur sans sens, effacée.

    Ne plus faire attention à ces absences,

    Oublier ces semaines comptant comme des années.

     

    J'aurais aimé ne pas te voir disparaître,

    Apprendre, comprendre, connaître tes idées

    Et ne pas avoir à écrire cette lettre.

     

    J'aurais aimé ne plus annoter tes pensées,

    Ivre d'y voir refléter ta manière de vivre.

    Pourrais-je t'effacer, être enfin apaisée ?

    Couper tous les liens et cesser de te suivre ?

     

    J'aurais aimé ne plus craindre d'être abattue,

    Que ton emprise stoppe, qu'elle me délivre

    Ne plus espérer, cher inconnu, ta venue."

     

    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog.

    Bye


    4 commentaires
  •                                             La balade du révolutionnaire

     

    Mes amis, j'ai peur.

    Peur aujourd'hui,

    Peur qu'il ne nous soit plus permis

     

    De rire, de jouer

    Peur qu'un jour le mot ''liberté''

    Soit une insulte à condamner

     

    Mais Ils ne peuvent pas passer

    On ne peut pas les laisser faire

    Brandissez vos stylos, vos pinceaux, vos violons

     

    Dites ''NON'' 

    Et déclarez-leur la guerre

    L'art comme seule arme

    Seul mouchoir pour apaiser nos âmes.

     

    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog

    Bye.


    4 commentaires
  •                                               Parlons peu, parlons mal

     

     

    Coucou !!!!!

    Avant de commencer, je vous souhaite à tous une excellente année 2016, meilleur que cette année donc. Sans attentats, sans monté du FN (si ce sujet vous intéresse, je vous laisserai des liens en commentaires, oui j'ai la flemme de bossé, signé : La fille qui prenait des positions politiques) et sans d'autre drame en Méditerranée.

    Enfin bref, aujourd'hui, j'ai besoin de vous parler. De me livrer plus que de délivrer mes idées.sarcastic

    Le blog est mort. Vous l'avez sans doute remarqué. J'ai laissé la paraisse et le manque de temps ruiner mon besoin de m'exprimererf. Les brouillons, les articles inachevés ce comptent par milliers.

    Parallèlement, j'ai des centaines de projets. Trop peu de courage et de moyen pour les réaliser.ouch

    J'en ai pourtant en réaliser un. Mon livre est publié !happy

    Enfin le livre de Naïma, mais aucun d'entre vous n'est assez stupide pour penser que nous étions 2 personnes différentes.winktongue

    Bref, j'ai trouvé un autre moyen de m'exprimer. Est-ce la fin du blog ? Non, pas du tout. Bien que déserté, j'ai encore besoin de savoir que je peux livrer ma vision du monde. Ne plus la garder pour moi ou mes proches, au bord du ras-le-bol. Plus qu'un réel outil, c'est les possibilités qu'il m'offre qui le rend si précieuxcool. Et puis, mes autres personnalités et moi on a du mal à se séparer d'Alex.^^

    Alors où pouvez-vous me retrouver, lecteur assidu de ma plume aiguisée et de mon orthographe soigné ? no

    Tout d'abord sur Twitter, (où je répond au nom de "Wearyam"), un chouette réseau social me permettant de jeter quelques idées. Ensuite (et enfin) sur Wattpad, où vous pourrez lire mon deuxième livre (en cours d'écriture). (Là aussi, "Wearyam", t'as compris...)

    Sur ce, je vous dis à bientôt.

    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog.

    Bye.


    10 commentaires
  •                                               Les mots manquent aux émotions*

     

     

    Coucou mes petits lecteurs ! happy

    Alors, les vacances ont été bonnes ?

    J'espère ne pas vous avoir fait languir devant votre ordi, attendant impatiemment un nouvel article.wink2

    Enfin bref, entrons dans le vif du sujet.

     

    Les vacances sont une merveilleuses occasion de voyager, bien que souvent nous ne choisissions pas nos lieux de séjour, laissant la direction à nos très chers parents.

    Voir de nouveaux pays, découvrir de nouvelles cultures, quoi de mieux pour s'instruire ?yes

    Qui dit nouveaux pays dit nouvelle langue (en général), et bien que le français en est une merveilleusement diverse, certains mots étrangers nous seraient plus qu'utiles.sarcastic

    Voici donc une liste non exhaustive des mots intraduisibles en français (mais pourtant bien utile) :

     

    (Transition de l'extrême  !!!!!!! intello )

     

    -Iktsuarpok (inuit) : Impression d'impatience, lorsque l'on attend quelqu'un qui nous pousse à vérifier s'il est arrivé toutes les 5 minutes.

    -Jaysus (indonésien) : Blague si mauvaise qu'elle fait rire.clown

    -Tinga ( iban) : Bout de nourrriture coincer entre les dents.he

    -Wintercearig (vieil anglais) : Tristesse que l'on ressent quand l'hiver est long et froid. (Dépression passagère en gros)cry

    -Mamihlapinatapai (ygan) : Regard partagé entre deux personnes, lorsque chacun attend que l'autre prenne l'initiative de commencer quelque chose que tout deux désirs.kiss

    - Verschlimmbessern (allemand) : Aggraver une situation en essayant de l'améliorer. (Tien, celui-là, c'est ce qu'il m'arrive tous les jours...oops)

    -Abiocco (italien) : Somnolence après un bon et copieux repas.sleep

    -Saudade (portugais) : (Surement l'un des plus connus, mais des plus difficiles à expliquerarf). Etat de mélancolie-nostalgique teinter d'espoir lorsque l'on pense à quelqu'un ou quelque chose perdu à jamais.

    -Duende (espagnol) : Mystérieux pouvoir qu'une oeuvre (d'art, musicale...) peut exercer sur une personne.

    -Tartle (anglais, écossais plus précisément) : Hésitation lorsqu'on doit présenter une personne mais qu'on ne connaît plus son nom.ouch

    -Voorpet (néerlandais) : Plaisir que l'on ressent dans l'attente d'un événement.biggrin

    -Schadenfreude (ou preuve que les allemands ont des tendances sadiqueswinktongue) : Joie que l'on a voir le malheur d'un autre, tout particulièrement d'une personne que l'on n'aime pas.

    -Filotimo (grec) : Un ami "d'honneur", sur qui tu peux constamment compter (exemple:  Hermione pour Harry).^^

     

    Voilà, voili mes chers amis, j'espère avoir enrichi votre vocabulaire.

    A bientôt pour un prochain article.

    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog.

    Bye.smile

     

    Ps*: Victor Hugo, dans "Le dernier jour d'un condamné"


    5 commentaires
  •                           C'est pas ma faute (la crédibilité...)

     

    Hey ! Comment allez-vous mes très chers et fidèles lecteurs ?happy

    Oui, je sais, ça fait une éternité que je n'ai pas écrit de nouvel article. awwSeulement, cette fois-ci je ne me justifierai pas, ayant finis par comprendre que ça vous énervé.

    Enfin bref, si vous relisez mes anciens articles, vous vous êtes sans doutes rendu compte que tous ceux sur le BP ont été supprimésoh. Pourquoi, me diriez-vous, tout simplement parce que j'avais envie de renouveler mes dires. De remanier les idées. Ils n'étaient pas faux, juste trop vague, trop cliché. On reverra ça, si vous le souhaitez.^^

    So, passons.

    Cet article sera le premier d'une longue série  rangé dans une partie bien précise du site.cool

    J'adore la philosophie, analyser le monde et les idéologiessmile. Cependant pour ne pas vous lasser, j'avais envie de parler d'autre chose. De musique, de livre, de cinéma....

    Par exemple, le jeu des citations aurait du s'y trouver.clown

    Ces articles seront surtout des fichiers audio, peut-être un jour des vidéos....sarcastic

     

    Voili, voilà, voilou.

    Une article est déjà disponible.

    Dites-moi ce que vous pensez de cette nouvelle idée dans les commentaires. biggrin

     

    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog. (Avec la plus grande fidélité, merci infinimentkiss)

    Bye

     

    Ps: Naïma va sortir sont livre !

    Oui, vous avez le droit d'être fier de moi. Je lui ai tout appris. (Hum, d'accord, j'arrête). Plus sérieusement, ne vous attendez pas à quelque chose d'exceptionnel, ça ne l'est vraiment pasarf. (J'ai eu le malheur de lire son manuscrit et de voir à quoi allez ressemble le livre). Mais cela en vaut tout de même la peine de le lireyes. Je vous tiens au courant ! (De toute façon elle m'a forcé à le faire, alors...)


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique