•                                                         Avantages et désavantages des                         étiquettes sociales 

     

    Hey ! It's been a long time ! How do you do ?
    Avant que vous ne me répondiez (dans les commentaires), laissez-moi mettre les choses au clair sur cet article.
    Loin de moi l'idée de tous nous ranger dans des petites cases bien ordonnées, comme à mon habitude. Quand je parle d'étiquette sociale je pense plus au statut que, consciemment ou inconsciemment, l'on définit afin d’interagir correctement avec nos congénères.
    Par exemple, c'est les étiquettes sociales qui caractérisent la manière dont nous saluons quelqu'un, même si dans les pays francophones la bise est assez passe-partout, on ne l'utilise pas n'importe comment.                                                                         Prenons un cas pratique, le lycée (ou le collège, c'est comme tu veux).
    Lorsqu'il y a peu de personnes réunis autour de la salle de classe le matin, par politesse, nous irons faire la bise à chacun.
    Quand le nombre se situe entre 10 et 15, cela demande tout de suite plus de réflexion : embrasser seulement nos amis ou eux en plus des gens autour ?
    Au dessus de 15, cela devient presque ingérable. Comment saluez tout le monde poliment sans brusquer pour autant les relations que tu entretiens avec cette personne ? C'est ici, plus que dans les cadres précédents, que les étiquettes sociales entre en jeu.  Ignorer les simples connaissances, faire un petit geste aux camarades de classe, checker les copains et faire la bise aux amis. (Même si ces 2 derniers ont tendances à être échangé par certains garçons).
    La manière dont on s'adresse à différentes personnes, notre gestuelle, tout est contrôlé par la relation que l'on entretient avec ces gens. Cela s'exprimant de manière différente selon  le culture dans laquelle nous avons grandis et  la manière dont nous avons été éduqué.
    Ayant reçu, en grande partie, une éducation ivoirienne, je n'ai pas le même rapport aux adultes que mes camarades franco-français.
    Bref, je m'éloigne du sujet. Avantages et désavantages des étiquettes sociales.
    Je ne sais pas vous, mais ces étiquettes me sont pratiquement indispensables.
    Déjà parce qu'elles me forcent à contrôler ce que je dis. On ne fais pas les mêmes confidences à un camarade de classe qu'à un meilleur ami.  Elles évitent de brusquer la pudeur ou la sensibilité d'autrui. Ce sont aussi des indicateurs utiles pour contourner toutes situation socialement gênantes.
    Sauf que toutes ces règles tacites bien trop longues à énumérer, peuvent nous porter préjudice. 
    Enfermé notre spontanéité dans l'éternel : "Non mais je ne peux pas allé manger à leur table, sans avoir y été invitée, alors qu'on se parle juste en cours de musique". Pourtant il est impossible de changer d'étiquette si aucun des deux parties ne fait d'effort pour connaître mieux l'autre.
    Et puis d'abord, comment savoir qu'il est temps de changer d'étiquette sociale ? 
    Je crois qu'il n'y a pas de bonne réponse à cette question. Tout est très instinctif, (comme le passage de vitesse sur une voiture) mais certains signes ne trompes pas. Est-il, par exemple, judicieux de considérer comme ton meilleur ami quelqu'un que tu as rencontré la veille juste parce que vous aimez tous les deux Harry Potter ? 
    D'ailleurs, en abordant le sujet des goûts, ils sont tout autant contraignant.
    Vous voyez ce(tte) copain/copine tellement sympa et qui, exactement comme vous n'écoute que les Beatles ? Très vite, toutes vos conversations ne tournent plus qu'autour des 4 garçons dans le vent. Comment alors faire évoluer cette situation ? Le ou la faire passer du côté amicale de la force ? 
    Et bien, en utilisant la bonne vieille méthode du sevrage . Si en évitant au maximum de parler de votre passion commune, les conversations ne sont qu'une suite de long silence gênant, il n'est peut-être pas si mal de garder le statut de "copain de concert".
    Bon, maintenant que nous avons listé les raisons d'appliquer ou non les étiquettes, voilà un petit glossaire pour s'y retrouver et surtout réussir à les identifier :
    Connaissance : Personne que tu connais (et c'est tout).
    Ce qui caractérise votre relation ? 
    -Tu évites son regard quand tu la croises dans la rue 
    -Tu ne te rappelles pas de son nom de famille (ou ne l'a jamais connu).
    Camarade de classe/d'activité extra-scolaire : Personne dans ta classe avec qui tu entretiens une entente cordiale.
    Ce qui caractérise votre relation ? 
    -Vous parlez principalement des cours.
    -Vous vous faites des petits sourires lorsque vous vous croisez à l'extérieur.
    -L'année prochaine cette personne passera dans la catégorie connaissance (si vous n'avez plus les mêmes cours).
    -Tu as son numéro seulement si il/elle peut te venir en aide dans une quelconque matière.
    -Tu connais (parfois) son nom de famille parce qu'il est après le tiens dans la liste d'appel.
    Copain de passion : Personne avec qui tu partages une ou deux passions communes.
    Ce qui caractérise votre relation ?
    -OMG ! Tu as vu le dernier épisode de AHS ?
    -Tu le suis sur certains de ses réseaux mais ne partage  et aime ces postes seulement lorsqu'ils parlent de Ed Sheeran
    -Vous ne sortez ensemble que pour allez voir le dernier film de Tarantino 
    -Regards complices quand le professeur parle de Hunger Games 
    Copain virtuel : Personne dont l'essentiel de votre interaction est basé sur un échange à travers des écrans
    Ce qui caractérise votre relation ?
    -128 flammes sur Snap'
    -Tu connais son pseudo par coeur
    -Tu le suis sur tout ses réseaux
    (-Tu ne le rencontras jamais)
    Copain : Connaissance avec qui on a lié une relation suffisamment complice
    Ce qui caractérise votre relation ? 
    -Tu as son numéro 
    -Il rigole à tes blagues (même celle du camion)
    -Tu vas le voir lorsque vous vous croisez dans la rue 
    -Il te suis sur tous tes réseaux sociaux et aime tes postes en laissant parfois un commentaire.
    -Tu connais son nom de famille
    -On sort avec Michel et Paulette, tu viens ?
    Ami(e) : Comme un copain mais en mieux
    Ce qui caractérise votre relation ?
    -Vous vous parlez régulièrement par SMS
    -Il/Elle trouve tes blagues nulles ris quand même 
    -Tu lui fais la bise quand tu le/ croises dans la rue
    -3 ans que vous n'êtes plus dans le même établissement, pas une semaine sans que vous vous parliez
    -Tes parents le/la connaissent
    -Aime systématiquement tes postes et vice-versa
    -Tu connais sa date d'anniversaire
    -Viens, on va faire du vélo ensemble.
    Meilleure ami(e) : Seriously ?
    Ce qui caractérise votre relation ?
    -Tu te rappelles ce jour où tu as glissé sur de la choucroute ?
    -Conversations sans fins
    -Tu connais son numéro par coeur
    -Il/Elle connais ta maison aussi bien que toi
    -"Your thing"
    -Tu connais chaque détail de l'histoire de sa vie et vice-versa (même son 2ème prénom)
    -Il/Elle aime+commente tout ce que tu fais sur les réseaux mondiaux
    Des suggestions ?
    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog.
    Bye 

    votre commentaire
  •                                               Jour 9

     

    Premiers déchirants adieux. Demain j'arrête l'expérience et j'essaie de couper tous les ponts. J'en ai profondément vexé un. D'autre ont été très déçus et je m'en veux. C'était chouette comme expérience, mais je ne pense pas la réitérer. Au fond, c'est jouer avec les sentiments des autres et je ne veux pas recommencés.

    J'ai eu une conversation passionnante avec l'un des utilisateurs et  je suis encore choquée avec quelle facilité les personnes se livrent ! Pourquoi ? Pourquoi faire confiance à ce point à quelqu'un avec qui ils ne parleront jamais ? Pourquoi dire tant ? Pourquoi me faire confiance ?

    Demain je ferais une tentative de synthèse (mais ça ne promet rien de clair, j'en ai bien peur). Effectivement beaucoup de donnés sont à traités et à présentés objectivement.


    votre commentaire
  •                                  Jour 8

     

    Cette expérience est définitivement pleine de surprise ! Me voilà en pleine conversation avec un boulanger qui essaie de tromper sa copine. Et vous savez quoi ? Je n'arrive pas à le détester, à le mépriser. Car comme tous les autres à la recherche de partenaires sexuels plus ou moins régulier, c'est un manque de confiance en eux ou la recherche d'une plus grande discrétion qui les pousse ici.

    Ca ne justifie rien pour autant, je suis bien d'accord, mais ça pousse à la réflexion. A quel point sont-il capable d'aller pour obtenir un orgasme ? Et quel stade représente un site de rencontre ?

    Certaines personnes ne comprennent juste pas que non veut dire non. Bien après que j'ai révélé ma fausse identité, certains continue à me draguer dans l'espoir d'obtenir plus. Même après avoir introduit ma copine fictive (point intéressant, tous sont parfaitement à l'aise à l'idée de couple lesbiens, c'est agréable à savoir. Aucun n'a eu de bug étrange ^^)


    votre commentaire
  •                                       Jour 6

     

    Une (almost) première semaine riche en découverte et en révélation. J'ai accepté le charme de pas mal de gens. Certains bien plus intéressant que d'autre, et pour deux raisons : Les personnes avec les conversations les moins intéressantes sont en général celles qui ne sont à la recherche que d'un "amour d'un soir" (comme on pourrait dire pour épargner vos oreilles chastes). Au contraire, celle avec qui j'ai de longues conversations depuis le début sont celles qui en général mettent l'accent sur leur préférence cinématographiques et littéraires, non pas en se contentant de remplir les cases avec les 5 derniers films vus.

    J'ai assez de cas, assez de personnes à étudier, mais je n'ai encore fait de résumé d'aucun. Par contre, j'ai posé ces quelques questions à ceux qui voulaient bien y répondre : 

    Contexte sociale

     

    -Quel âge avez-vous ?

    -Quelles sont vos origines ?

    • Avez-vous une culture religieuse ? Si oui, laquelle ? Etes-vous pratiquant ?

    • Votre niveau d'étude ?

      - Votre métier ?

    • Considérez-vous vos origines sociales comme modestes, moyennes ou élevées ? Pourquoi ? Veuillez donner des précisions.

    • Votre orientation sexuelle ?

    • Votre modèle familiale ?

    • Votre orientation politique ?

    • Votre lieu de naissance ? De résidence ?

     

    L'amour et vous

     

    • Combien avez-vous eu de relations amoureuses ?

    • Comment les avez-vous majoritairement rencontrés ?

    • Qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire sur un site de rencontre ? Pourquoi celui-ci particulièrement ?

    • Depuis combien êtes-vous inscrit ? Sous quel formule ?

    • Avez-vous déjà eu des rencontres aboutissant sur une relation sérieuse ?

    • A quoi ressemble en général un rendez-vous ?

    • Quels sont vos critères de sélection ? (Qu'est-ce qui vous fait préféré un profil à un autre?)

    • Comment avez-vous trouvé mon profil ?

    • En quoi pensez-vous que se site puisse améliorer votre vie sentimentale ?

    • En quoi pensez-vous que un site pareil facilite les rapports de séduction ?

    • Quel est votre rapport aux relations humaines ? Vous décririez-vous comme introverti ou extroverti ?

    • Quelle image la société vous renvoie-t-elle des utilisateurs de site de rencontre et plus généralement des sites de rencontre ? Comment pensez-vous que cette image ai évoluée ?

     

    Question bonus :

    -Comment vous décririez-vous en 3 mots ?


    votre commentaire
  •                             Celle qui s'ennuyait

     

    Parfois, je me pose des questions bizarres. Parfois, je me lance dans des projets interminables. Souvent, je réfléchis aprè coup.

    C'est ce qui c'est passé pour ma série d'article sur l'amour, seulement un (de basse qualité) est paru.

    Afin de compléter cette série et surtout parce  ma vie n'est qu'une suite d'expérience pseudo scientifique, je vous annonce le lancement du projet "Celle qui s'ennuyait", qui a pour but d'étudier le comportement des gens sur les sites de rencontres. Quel type de personne, sur quel site, pourquoi, que cela traduit-il sur notre rapport à l'amour et plu largement aux êtres humains au 21ème siècle etc....

    Cette rubrique prendra forme d'un journal de bord, complété régulièrement (c'est aussi une manière de me forcer à maintenir en vie ce blog).

    Tout ce qui me reste à vous dire, si vous êtes intrigués, c'est de rester et de commencer à lire la rubrique.

    Je suis Alexandra et vous lisez mon blog.

    Bye


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique